Cécile Sauvage est une femme de lettres française, née à La Roche-sur-Yon (Vendée), le 20 juillet 1883 et morte à Paris le 26 août 1927.

Elle consacre son travail à une poésie faisant l’éloge de la maternité et de la nature.
Durant ses études, elle écrit de la poésie et envoie son premier manuscrit, « Les trois Muses », au rédacteur en chef de « La revue forézienne », Pierre Messiaen. Il s’ensuit un échange de correspondance qui aboutit à des fiançailles et à un mariage en 1907 puis à la naissance de deux enfants dont l’aîné est le célèbre compositeur Olivier Messiaen qui raconte une enfance idyllique dans un « univers féerique »…
De santé fragile, elle meurt à l’Hôtel-Dieu de Paris le 26 août 1927 entourée par son époux et ses fils.

Ses recueils les plus importants sont « Le Vallon » et « L’Ame en Bourgeon », ce dernier entièrement consacré à son expérience de la maternité et de la domesticité.
En revanche, une autre facette de la personnalité de Cécile Sauvage est présente dans son œuvre : sa passion charnelle pour Jean de Gourmont, chroniqueur au Mercure de France.
Cet aspect de son œuvre, caché à l’époque par son époux, est restitué dans l’ouvrage « Écrits d’amour », en 2009.

« Comme un geste ancien j’ai vu sur le mur
S’allonger la treille
Et parmi l’azur
Flotter les abeilles.
M’habituai-je, cependant,
À voir la lune pâle et ronde
Sortir de la courbe du monde,
S’élever dans l’air en glissant
Et s’effacer à l’aurore,
Plus lente et plus pâle encore ? »

Cécile Sauvage, Fumées

Cécile Sauvage a été mise à l’honneur aux Journées du Matrimoine HF IDF 2021, dans le spectacle de Nelly Pezelet « Être (dans) La Nature – Poésie De Femmes »

Ce spectacle théâtral se déploie au fil d’un corpus composite de poètes femmes qui révèle leur relation essentielle, charnelle et spirituelle à la nature.
Disposés en cercle d’écoute dans le salon Georg Sand de l’Hôtel de Massa, les spectateurs ont été invité à entrer activement dans ce temps poétique, la comédienne donnant alors vie, corps et voix, aux différentes écritures qui s’entrecroisent, surgissent pour se répondre, créant un univers bruissant et ressourçant.

En savoir plus