Patinage au bois de Boulogne

La peintre suisse Alice Bailly s’établit à Paris en 1906 après avoir étudié les beaux-arts à Genève, puis à Munich; elle partagera ensuite sa vie entre Paris et Lausanne. Bailly fait la connaissance de Sonia Delaunay, Marie Laurencin, Jean Metzinger et bien d’autres artistes.

Son oeuvre est abondant et étonnant : toujours à l’avant-garde, elle se nourrit de cubisme, puis de futurisme; elle s’intéresse également au mouvement contestataire de Dada pour créer son propre style qui marie avec virtuosité ces différents mouvements. Le thème de la femme occupe une place privilégiée dans son travail. Son cheminement explorateur l’amène à créer le tableau-laine dans les années 20 ; et en 1936, elle réalise la décoration du foyer du théâtre de Lausanne. L’autoportrait de 1917 surprend par la cohabitationdu précis et du flou, voire du non-reproduit et par l’affirmation de son identité de peintre (palette de couleurs et mains très nettes). Maintes expositions récompensent son talent. Le Musée des beaux-arts de Lausanne possède plusieurs oeuvres.

Alice Bailly

En savoir plus

Quelques œuvres

Lecture dans le jardin

Femme à l’éventail

Matin frileux au Luxembourg

Patinage au bois de Boulogne