« Pourquoi je chante? parce que j’en ai besoin, j’ai envie d’ouvrir ma gueule, de beugler. mais pour ça il faut avoir quelque chose à dire! donc je fais état de ce dont j’ai été témoin et qui me touche ». à la RTS, 1972.

Chanteuse et compositrice, Colette Magny s’est passionnée pour le jazz, le blues et les chanteuses noires américaines et entama une carrière musicale engagée, audacieuse et libre à distance de l’industrie musicale et médiatique.

Colette Magny a débuté sa vie professionnelle comme secrétaire dactylo bilingue dans une organisation internationale. Grâce à cette maitrise de la langue, elle chanta aussi en anglais, repris des chanteuses noires américaines, mais aussi des poèmes français. Révoltée, libre et puissante, avec une voix unique, elle prit position dans les années 60 et 70 contre la guerre du Vietnam, l’exploitation ouvrière ou le péril écologique. Elle s’est produite dans de nombreux lieux, usines, fêtes d’organisations politiques. Son répertoire dense et varié (chanson française, frre jazz, musique classique,…) a été ignoré de son vivant par l’industrie médiatique et musicale. Plusieurs années après sa disparition, elle a connu un regain de notoriété dans les années 2000 par une nouvelle génération de musiciens, de rappeurs.
En 2018, parait une anthologie de son oeuvre de 10 CD qui regroupe plus de 190 titres sur 40 ans de chanson.

En savoir plus